_DSF0330.jpg

Presse écrite

Journaliste indépendant depuis 2019, je m’intéresse particulièrement à l'asile, la précarité, l'exclusion et la ruralité. Par l'enquête et le reportage de terrain, je cherche à montrer l'impact des phénomènes sociaux et des décisions politiques sur la vie quotidienne.

 

J'ai collaboré avec différents titres de presse comme Le Média, La Vie, Slate, Arrêt sur images, Reporterre, Métro Montréal, Le Bondy Blog et Ouest-France. En 2018, j'étais journaliste à la rubrique société du journal Métro de Montréal.

Ci-dessous, une sélection de quelques articles publiés depuis 2018.

Une journée sur les chantiers avec un travailleur sans-papiers

 

On les croise tous les jours, avec leurs casques et leurs gilets fluo, à suer sur des chantiers en plein soleil. Beaucoup sont sans-papiers et c’est souvent dans le BTP qu’ils trouvent un boulot pour payer les courses, le loyer et envoyer de l’argent à leur famille. On a donné un appareil photo jetable à Bakary, travailleur sans-papiers sur des chantiers, pour qu'il documente son quotidien.

Vice.JPG

Les sans-papiers meurent au travail et les politiques regardent ailleurs

 

Le 17 avril 2021, un travailleur sans-papiers est mort sur un chantier à Pantin. En France, des milliers d’entre eux travaillent dans le bâtiment, l’hôtellerie ou l’agriculture, exposés à des risques insensés, au mépris du droit du travail et à l’hypocrisie de l’État.

Le Média.JPG

La bourse JV veut favoriser la mixité sociale pour décloisonner les études de jeu vidéo

 

Game designer, développeur, programmateur, infographiste ou animateur 3D... les écoles de jeu vidéo et les métiers sur lesquels elles débouchent font rêver de nombreux jeunes. Mais ils sont peu nombreux à parvenir à les intégrer. Depuis 2020, la bourse JV et ses créateurs agissent pour changer la donne.

Etudiant.JPG

L’Espace M rempile pour trois ans : le flou demeure

 

Enquête. On savait le déménagement de l’Espace M de la tour Montparnasse contractuellement prévu en juillet 2020, puis repoussé en décembre 2020. Finalement, il s’installera dans le bâtiment Héron Building en juin 2021. Argent public et intérêts privés, de quoi l’Espace M est-il le nom ?

Glob.JPG

Avec les maraudeurs de Briançon, au secours des exilés

 

Alors que le col de Montgenèvre, près de Briançon, est devenu l’un des principaux points d’entrée de personnes migrantes en France, leur prise en charge médico-sociale relève surtout de la solidarité. Face au manque d’accompagnement, associations, travailleurs médico-sociaux et citoyens se mobilisent quotidiennement.

Photos : Valentina Camu

Média social.JPG

Dans les Hautes-Alpes, pas de répit pour les exilés

 

La répression envers les exilés et les bénévoles s’accentue au col de Montgenèvre, à la frontière franco-italienne. Tandis que les associations dénoncent une militarisation de la zone, les familles migrantes prennent de plus de plus de risques pour échapper aux contrôles. Reportage.

Photos : Teresa Suarez

Le Média.JPG

Dans les Hautes-Alpes, la belle solidarité entre paysans et migrants

 

La répression envers les exilés et les bénévoles s’accentue au col de Montgenèvre, à la frontière franco-italienne. Tandis que les associations dénoncent une militarisation de la zone, les familles migrantes prennent de plus de plus de risques pour échapper aux contrôles. Reportage.

Photos : Teresa Suarez

Reporterre.JPG

À Briançon, maintenir l'aide aux migrants malgré la crise

 

La paroisse Sainte-Catherine vient en aide depuis 2016 aux exilés qui arrivent d'Italie par la montagne. Une action un peu en sommeil à cause du Covid, même si l'élan de fraternité demeure.
Photos : Valentina Camu

Francia aumenta el control migratorio en la peligrosa ruta de los Alpes

 

Unos 120 agentes patrullan las montañas nevadas de los Alpes para frenar la entrada de migrantes por este punto de la frontera franco-italiana. La fuerte presencia policial de la zona empuja a tomar rutas aún más peligrosas para escapar de los controles.

Photos : Valentina Camu

El Diario.png

En Arménie, le désespoir des déplacés du Karabakh

 

Deux mois après le cessez-le-feu entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, les déplacés de la troisième guerre du Haut-Karabakh sont 50 000 à être rentrés dans la province indépendantiste. Mais des dizaines de milliers d’entre eux se trouvent encore en Arménie, sans savoir s’ils pourront un jour rentrer chez eux, victimes d’un conflit complexe qui attise les sentiments nationaux et les appétits des puissances régionales.

Le Média.JPG

« Pour les Arméniens, le Karabakh est une question de vie ou de mort »

Russie, Turquie, Iran : les implications de la guerre du Haut-Karabakh dépassent les frontières de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan. Retour sur un profond bouleversement géopolitique dans le Caucase en compagnie de Françoise Ardillier-Carras, professeure émérite de géographie et spécialiste de l’Arménie.

Le Média.JPG
Reporterre.JPG

La presse locale agricole est sous le joug de la FNSEA

Dans les Pays-de-la-Loire, « L’Avenir agricole », un journal indépendant créé en 1944, a fermé ses portes. Si sa disparition reflète les difficultés de toute la presse écrite, elle témoigne aussi du sort de la presse agricole locale, dominée par les journaux de la FNSEA, le syndicat majoritaire.

Les aides à domicile alertent : leur métier n’attire plus

Épuisées par des conditions de travail qui ne cessent de se détériorer, les aides à domicile s’inquiètent de la pénurie de leurs effectifs. Reportage en Mayenne, sur les pas de Nathalie Saveneau, qui a fondé un syndicat pour faire évoluer les conditions de travail.

En 2020, le complotisme a fait vriller leurs parents

C'est une conversation banale entre une mère et son fils par temps de Covid-19. «J'ai installé l'application StopCovid sur mon téléphone», lance Paul* à sa mère. «Mais pourquoi t'as fait ça, tu vas être surveillé par le gouvernement!», lui répond-elle sèchement.

Chassés du centre-ville, harcelés en périphérie : le calvaire des exilés de Calais

Le 10 septembre 2020, la préfecture du Pas-de-Calais a interdit toute distribution gratuite de denrées alimentaires dans le centre-ville. L’arrêté n’est que la face visible d’une stratégie répressive qui enferme les exilés dans des conditions de vie toujours plus inhumaines.

Pour les confinés de la rue, la détresse et l'incertitude

Depuis le début de la crise sanitaire, les sans-abris sont les grands oubliés de ce confinement historique. Depuis cinq jours, associations et bénévoles tentent par tous les moyens d’aider ceux qui vivent dans la rue.  Une situation catastrophique qui révèle l’abandon des plus précaires par les pouvoirs publics.

La révolution du vélo, de Montréal  à Paris

Malgré les 5500 km qui séparent Paris et Montréal, les deux villes vivent, chacune de leur côté, une révolution du vélo dans leurs rues. Les méthodes se ressemblent, mais les défis restent immenses dans ces villes conçues pour les voitures.

Métro.JPG

En Moselle, Amazon poursuit sa conquête inexorable des campagnes françaises

Ce sont deux mondes qui se croisent et s’entrechoquent. Celui d’un petit village, en banlieue de Metz. Son église, sa boulangerie et ses rues tranquilles. De l’autre côté, Amazon, son management orwellien, son patron mégalo et son évasion fiscale. À Augny, en Moselle, un immense centre logistique doit voir le jour en 2021

La réforme des retraites, révélateur du profond malaise enseignant

Directement concerné par la suppression des régimes spéciaux, le corps enseignant a été l'un des premiers à embrasser le mouvement contre la réforme des retraites. Mais pour les jeunes profs en début de carrière, cette mobilisation cache une colère plus profonde. Entre larmes, colère et combativité, rencontre avec deux jeunes professeures de banlieue parisienne.

À Montreuil, la galère des sans-papiers maliens, expulsés et abandonnés par l’État

Expulsés à 48 heures de la trêve hivernale par la préfecture de Seine-Saint-Denis, les anciens résidents sans-papiers du foyer Bara de Montreuil, qui accueillait les Maliens depuis 1968, sont aujourd’hui au cœur d’un bras de fer entre mairie et préfecture. Baladés entre la rue et un hébergement indigne, ils paient les frais d’une gestion catastrophique du relogement d’urgence.

Montagne d'Or en Guyane: malaise à France Ô

Le projet de mine d'or en Guyane, nommée "Montagne d'Or", vient de recevoir une objection de taille : celle d’Emmanuel Macron. Il a affirmé, le 6 mai dernier, que la mine n’était "pas compatible" avec les ambitions écologiques de la France. Arrêt sur Images a obtenu des documents et témoignages révélant les tensions au sein de France Ô autour de ce projet. Un rédacteur en chef aux allures de lobbyiste est dans le collimateur.

ASI.JPG

La Pitié-Salpêtrière "attaquée" : vie et mort d'une fake news signée Castaner

Pendant plusieurs heures après l’ "attaque" de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, le 1er mai à Paris, politiques et médias ont relayé la version officielle énoncée par le ministre de l’Intérieur, sans y apporter le moindre correctif. Un emballement également marqué par la publication, par France Info, de photos hors de propos ou tronquées.

ASI.JPG

Le compte Twitter qui dénombre les accidents du travail

Ils sont couverts par les médias locaux comme de simples faits divers, quand ils ne tombent pas tout simplement dans un vide médiatique. Un compte Twitter recense ces accidents pour montrer la réalité de ceux qui se blessent ou qui meurent sur leur lieu de travail. On a interviewé son auteur,

ASI.JPG

Le Liban entre fête et défaitisme

Des milliers de partisans du premier ministre libanais Saad Hariri sont descendus dans les rues de Beyrouth hier pour célébrer son retour tant attendu au Liban ainsi que l’annonce de l’annulation provisoire de sa démission. Reportage.

Métro.JPG